Blog

7 bonnes raisons de choisir une entreprise 100 % française

Les directions achats sont confrontées à une injonction paradoxale.
D’un côté, les directions générales demandent des coûts réduits pour gagner en compétitivité, de l’autre la préférence française sinon européenne, à performance équivalente.

Pour réduire cette équation, en complément d’une prise de conscience générale des décideurs et des citoyens, martelée par les influenceurs de notre pays, l’entreprise 100 % française doit développer la performance de leurs offres avec un appui et une protection forte des pouvoirs publics.

Tout d’abord, définissons ce qu’est une entreprise 100 % française.

Il s’agit de la maison mère d’une entité ou d’un groupe :

  • dont le siège social est basé en France,
  • dont le capital est en grande majorité français,
  • avec des dirigeants français,
  • payant ses impôts en France,
  • avec des valeurs et une culture française,
  • dont les datas sont hébergées en France.

Il ne faut pas confondre avec des entreprises immatriculées en France mais appartenant à des groupes étrangers, dont l’objectif consiste à faire du business sur notre territoire tout en espionnant nos fleurons, à augmenter leur influence et rapatrier les recettes dans leurs pays ou dans des paradis fiscaux.

Choisir une entreprise française

Pourquoi choisir une entreprise 100 % française pour vos achats ?

1. Sécuriser les approvisionnements

La crise Covid-19 a mis en lumière, dans le secteur de la santé, l’hyper dépendance vis-à vis des vaccins étrangers.
Il est désormais vital, pour les organisations, les entreprises et les pouvoirs publics, de s’approvisionner en France ou à proximité, afin de garantir la chaîne de procurement et leur fonctionnement.

2. Protéger et développer nos emplois

Les entreprises françaises gagnant des marchés, à la fois en France et à l’étranger, conservent tout d’abord leurs emplois actuels, pouvant être menacés par des délocalisations ou par des conditions réduites.

De plus, ces marchés permettent de créer de nombreux emplois, notamment pour les métiers du futur.

3. Conserver la valeur

Garder la richesse en France permet d’assurer un bon niveau de vie à un maximum de citoyens.
Cela permet aussi à nos entreprises d’innover, d’investir sur les métiers de demain et de se développer en France et à l’export.

4. Recettes fiscales

Les entreprises payant leurs impôts en France, contribuent à financer les services publics, chers à notre pays et dont bénéficient tous les français.
Les hôpitaux, l’enseignement, les universités peuvent ainsi se moderniser, recruter et améliorer encore leurs performances.
La recherche, vitale pour découvrir les technologies de demain, doit être accélérée, tout en gardant ses talents sur notre sol.
Les infrastructures de notre pays sont aussi des leviers vitaux de performance économique, notamment dans les domaines du numérique et des transports.

5. Souveraineté nationale

L’économie française doit assurer son indépendance dans un maximum de secteurs d’activité, afin de subvenir aux besoins du pays sans dépendre de puissances étrangères.
C’est le cas notamment des secteurs de l’énergie, de la santé, de l’aéronautique, de l’aérospatiale, de la défense, de l’agroalimentaire, des télécommunications, de l’information et du numérique…

6. Sécurité des données

Avec les services cloud, les entreprises doivent impérativement, pour assurer la protection et la confidentialité de leurs informations, conserver et héberger leurs données sur notre sol, dans des datacenters français, soumis au droit français, faute de pertes catastrophiques en cas de clash web ou autre.
La cybersécurité est devenue en quelques années un enjeu majeur, économique et politique, sur lequel la France doit être en permanence à la pointe.

7. Rse

La relocalisation des activités en France permet de réduire considérablement l’empreinte carbone générée par les transports et leur impact sur l’environnement.
Elle permet aussi de gagner en réactivité et en délais d’approvisionnement.
Faire venir des marchandises de l’autre côté de la planète devient désormais un non sens tant écologique qu’économique.

6 clés pour y parvenir

Les bénéfices de la préférence nationale, voire européenne, sont évidents, mais la prise de conscience générale et la mise en place sont soumises à de nombreuses influences contradictoires.

Vous trouverez ci-dessous quelques idées et mesures pouvant accélérer le mouvement.

Les directions générales sont motrices

Pdg et Comex des grands donneurs d’ordres définissant les valeurs et la culture d’entreprise, leur responsabilité est fortement engagée dans les choix d’achats et de partenariats, notamment en privilégiant le moyen et long terme face au court-termisme.

Sensibiliser les jeunes

Les offres étrangères ciblent particulièrement les jeunes générations, consommateurs d’aujourd’hui et de demain.
Il semble impératif de mener des actions de sensibilisation dans les collèges, les lycées, les universités, les écoles de commerce et d’ingénieurs.
Acheter sur Amazon est facile et compétitif, mais tue en France les commerces de proximité, ses emplois, et appauvrit la richesse du pays et les recettes fiscales.

Actions engagées des pouvoirs publics

Les acteurs politiques, quels que soient leurs bords et leurs idéologies, doivent porter et marteler ces valeurs de préférence nationale, auprès des décideurs économiques et des consommateurs.
Des campagnes d’influence régulières doivent aussi être menées.

Critères dans les appels d’offres

L’origine du siège social des candidats doit être désormais un critère pondérable de choix dans l’attribution des marchés, qu’ils soient publics ou privés.
Le code des marchés publics, français et européen, doit évoluer en ce sens.

Appuyer les entreprises françaises

Des moyens publics, notamment en intelligence économique et en influence, doivent être mis en place pour protéger, sensibiliser et développer les acteurs de notre territoire.

Renforcer la performance et la compétitivité des offres françaises

Une entreprise 100 % française a bien sûr la responsabilité de gagner en performance et en compétitivité afin de concurrencer les offres étrangères, en innovant, en se regroupant, en créant des partenariats avec d’autres entreprises françaises et européennes.

Soyons responsables, moteurs et engagés pour rapatrier les marchés en France auprès d’entreprises françaises !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié.